• Manth Olric

Les fermiers noirs Américains menacés d'extinction

Sur les 3,4 millions d'agriculteurs aux États-Unis aujourd'hui, seulement 45 000 sont noirs, selon l'USDA, contre 1 million il y a un siècle. La propriété des terres agricoles des Noirs a culminé en 1910 à 16 à 19 millions d'acres, soit environ 14 pour cent du total des terres agricoles, selon le recensement de l'agriculture. Un siècle plus tard, 90 pour cent de ces terres avaient été perdues.


L'image montre Daryl Minton, 45 ans, agriculteur noir jetant des aliments pour poulets.

Les agriculteurs noirs ont historiquement été confrontés à une discrimination en matière de prêt lorsqu'ils sollicitaient des prêts auprès du département américain de l'Agriculture. Sans accès au capital, les jeunes agriculteurs ne pourront ni acheter ni entretenir des terres. Pour contourner la discrimination des prêts, les jeunes agriculteurs noirs doivent envisager d'avoir des emplois de jour ou de nuit à côté de leurs activités agricoles. Ce qui les a aidés à prouver sur la base de ces emplois qu'ils pouvaient rembourser leurs prêts. Cette situation crée une nouvelle barrière en plus de plusieurs qui nuisent déjà aux agriculteurs noirs. Non seulement ils doivent exploiter leurs fermes et être productifs, mais ils doivent également travailler plus fort pour conserver leur emploi en dehors de l'agriculture.

#Share.

4 views0 comments